Fr 2nde – Cours du 28 mai : Poésie et musique

Nous nous retrouvons pour une nouvelle semaine de cours à distance ; la séance de la semaine porte sur la poésie.

* Vous aviez les exercices suivants à faire pour la semaine dernière :

1) Dans le manuel, p. 298-299, lisez le poème p. 298 et écrivez son schéma de rime en associant à chaque rime une lettre (ex : ABBA …).

Correction : ABBA ABBA CDC CDD.

2) Répondez aux questions 2, 4 et 5.

Voir le corrigé joint.

* Voici le déroulé de la séance d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez « b. Poème et musique »

2) Recopiez le texte suivant ou imprimez et collez le texte suivant.  

* Voici les exercices à faire pour jeudi prochain :

1) Regardez la vidéo suivante sur La musique au Moyen Âge . Complétez votre cours en prenant des notes.

HdA 2nde – Cours du 27 mai : Chant et déclamation

Nous consacrons cette nouvelle semaine de cours à distance à une nouvelle séance sur la chapitre « Imitation et narration à travers arts, époques et civilisations ».

* Vous aviez un exercice à faire pour aujourd’hui :

1) Trouver un tableau avec de la perspective et un tableau sans perspective. Envoyez-le sur le groupe WhatsApp du cours d’Histoire des Arts ! Vous avez le droit à tous les styles et à tous les siècles.

Merci à Thaïs Gérome pour vos choix et leur justification!!! Je vous mets 10/10.

* Voici le travail à réaliser aujourd’hui :

1) Ecrire dans le cahier de cours le titre suivant : «2. Vérité et vraisemblance b. « Chant et déclamation »

2) Cherchez dans un dictionnaire (en ligne : vous pouvez consulter Le Robert ou le CNRTL) des mots « chant » et « déclamation » et recopiez leur définition

3) Imprimer et collez ou recopiez le cours suivant sur l’histoire de la poésie et de la musique au Moyen Âge et la Renaissance.

4) Regardez la vidéo suivante sur La musique au Moyen Âge.

5) Prenez des notes sur ces documents et envoyez-les moi sur relecturhelp@gmail.com.

* Voici le travail à réaliser pour le mercredi 3 juin :

Trouvez un poème et sa mise en musique par un compositeur de musique classique ou de musique de variété. Postez vos trouvailles sur le groupe WhatsApp de l’option Histoire des arts !!

Fr 1re – Cours du 27 mai : Révisions de Beaumarchais, Le Barbier de Séville, I, 2

Nous nous retrouvons pour notre huitième semaine de cours à distance ; elle porte sur la révision des textes de bac, aujourd’hui sur le texte de Beaumarchais, Le Barbier de séville, I, 2.  .

* Vous aviez des exercices à faire pour aujourd’hui :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte Beaumarchais, Le Barbier de séville, I, 2.  Pour cela, vous reprendrez vos prises de notes de cours et les documents qui vous avaient été distribués pour vous constituer une fiche de révision. Celle-ci peut prendre la forme d’une carte mentale ou d’une liste organisée comme ceci (fichier joint).

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : Etudiez la nature et la fonction des subordonnées dans la phrase suivante : « Quand on a rapporté au ministre que je faisais (…) des bouquets à Chloris, (…) il a pris la chose au tragique (…) ».

* Pour rappel, certains élèves devaient passer un oral :

M. Hullin, M. Jolivet, Mle Wacquet doivent me rendre leur explication linéaire orale sur ce texte de Beaumarchais extrait du Barbier de Séville par fichier audio.

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez sur une nouvelle page : « Révisions pour l’oral du bac de français » puis 8. Beaumarchais, Le Barbier de séville, I, 2.  

2) Notez « a. Question/réponses ». Faites la liste des choses que vous ne comprenez pas à propos de ce texte et de son explication linéaire et rédigez des questions (minimum 2 questions). Si vous n’avez pas de difficulté avec ce texte, mettez-vous dans le rôle d’un jury qui devrait poser des questions à un élève sur ce texte et trouvez au moins 2 questions.

3) Voici l’explication linéaire complète du texte (pièce jointe). Lisez-la et notez vos réponses aux questions que vous vous êtes posées. S’il vous en reste, envoyez-les sur le groupe WhatsApp de la classe. 

4) Notez « b. Question de grammaire ». Recopiez le corrigé de la question de grammaire ci-joint.

Si vous avez eu faux à la question de grammaire, faites les exercices et auto-corrigez vous (ci-joint le corrigé) !

6) Reprenez la fiche de bac que vous avez faite sur ce texte. Agrémentez votre fiche en ajoutant de la couleur, en faisant un dessin ou en choisissant et imprimant une image en lien avec le texte que vous collerez sur votre fiche.  Vous pouvez envoyer la photo de votre fiche de bac sur le groupe WhatsApp de la classe (si vous en êtes satisfait !).

7) Commencez à apprendre par cœur cette fiche : lisez-la 3 fois de suite puis récitez-la 2 fois de suite.

* Voici le travail à réaliser pour lundi 30/05 :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de La Fayette, La Princesse de Clèves, Le bal.

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : Etudiez la négation dans : « Le roi et les reines se souvinrent qu’ils ne s’étaient jamais vus, et trouvèrent quelque chose de singulier de les voir danser ensemble sans se connaître. »

* Certains élèves doivent me rendre un oral lundi  :

Mle Jurkew, Mle Louvartdoivent me rendre leur oral type bac pour cet extrait de La Fayette, La Princesse de Clèves, Le bal.

Fr 1re – Cours du 25 mai : Révisions de Marivaux, L’île des esclaves

Nous consacrons notre huitième semaine de cours à distance ; elle porte sur la révision des textes de bac, aujourd’hui sur le texte de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3.

* Vous aviez l’exercice suivant à faire pour aujourd’hui :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Marivaux, L’île des esclaves, I, 1

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Faites l’analyse logique de la phrase suivante : « Je l’ai été, je le confesse à ta honte, mais va, je te le pardonne ; les hommes ne valent rien. ».

* Certains élèves doivent me rendre un oral :

M. Flak, Mle Helderlé doivent me rendre leur oral type bac pour cet extrait de Marivaux, L’île des esclaves.

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez sur une nouvelle page : « Révisions pour l’oral du bac de français » puis 7. Marivaux, L’île des esclaves, I, 1

2) Notez « a. Question/réponses ». Faites la liste des choses que vous ne comprenez pas à propos de ce texte et de son explication linéaire et rédigez des questions (minimum 2 questions). Si vous n’avez pas de difficulté avec ce texte, mettez-vous dans le rôle d’un jury qui devrait poser des questions à un élève sur ce texte et trouvez au moins 2 questions.

3) Voici l’explication linéaire complète du texte (pièce jointe). Lisez-la et notez vos réponses aux questions que vous vous êtes posées. S’il vous en reste, envoyez-les sur le groupe WhatsApp de la classe. 

4) Notez « b. Question de grammaire ». Recopiez le corrigé de la question de grammaire ci-joint.

5) Reprenez la fiche de bac que vous avez faite sur ce texte. Agrémentez votre fiche en ajoutant de la couleur, en faisant un dessin ou en choisissant et imprimant une image en lien avec le texte que vous collerez sur votre fiche.  Vous pouvez envoyer la photo de votre fiche de bac sur le groupe WhatsApp de la classe (si vous en êtes satisfait !).

6) Commencez à apprendre par cœur cette fiche : lisez-la 3 fois de suite puis récitez-la 2 fois de suite.

BONUS – LE POINT PHILO

La question de l’esclavage a été traitée dès l’Antiquité avec Aristote qui associe aux esclaves une âme passive.

Mais l’esclavage en philosophie, c’est surtout la dialectique du maître et de l’esclave qu’élabore Hegel dans La Dialectique de l’esprit ; elle se décompose en 3 mouvements. 1) le maître domine l’esclave 2) l’esclave s’émancipe du maître car c’est lui qui travaille et qui possède donc le talent et le savoir-faire 3) l’esclave devient le maître du maître.

A voir de manière détaillée dans la vidéo suivante !!

BONUS – LE POINT ORAL

Nous travaillons aujourd’hui sur un des textes les plus classiques du théâtre de français.

Pour améliorer votre lecture pour l’oral, entraînez-vous à le lire à haute voix !

Pour cela, deux conseils :

  1. Choisissez une intention par personnage parmi les suivantes : colère – désespoir – amertume – dégoût – rage – folie – abattement – apitoiement sur soi – ironie – humour – défi.

Lisez le texte à voix haute en tenant cette intention du début à la fin.

  • Enregistrez-vous en faisant des pauses entre chaque personnage : c’est la technique du coupé/monté !

Si vous êtes content de votre performance, partagez-la avec nous sur le groupe WhatsApp de la classe !

BONUS – LE POINT METHODE DE REVISIONS

Pour réviser en s’amusant, je vous propose une nouvelle méthode : l’invention d’un jeu !

Cette semaine, c’est un jeu de 7 familles que je vous propose de concevoir. Prenez 7 textes (pièces de théâtre ou roman), choisissez 6 personnages dans chaque œuvre et trouvez des images pour chaque personnage. Imprimez le tout : et voilà, vous avez un jeu avec lequel vous mémoriserez très bien les intrigues de chaque œuvre !

Cette idée se décline aussi avec les mouvements littéraires : dans ce cas, on choisit 6 éléments de définition d’un mouvement (un écrivain de ce mouvement, une peinture, une musique, une définition, un registre…).

* Voici le travail à réaliser pour mercredi 27/05 :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte Beaumarchais, Le Barbier de séville, I, 2.  Pour cela, vous reprendrez vos prises de notes de cours et les documents qui vous avaient été distribués pour vous constituer une fiche de révision. Celle-ci peut prendre la forme d’une carte mentale ou d’une liste organisée comme ceci (fichier joint).

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : Etudiez la nature et la fonction des subordonnées dans la phrase suivante : « Quand on a rapporté au ministre que je faisais (…) des bouquets à Chloris, (…) il a pris la chose au tragique (…) ».

* Pour rappel, certains élèves devaient passer un oral mercredi :

M. Hullin, M. Jolivet, Mle Wacquet doivent me rendre leur explication linéaire orale sur ce texte de Beaumarchais extrait du Barbier de Séville par fichier audio.

Hum 1re – Cours du 29 mai : Chapitre “L’homme et l’animal”

Nous menons cette semaine de cours à distance pour la spé Humanités en nous consacrant à l’intro du chapitre “L’homme et l’animal”.

* Vous aviez à faire les exercices suivants pour aujourd’hui :

Préparez un dossier de presse et rédigez un article.

Merci à Mle Jaffre pour son envoi !

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Notez « Chapitre 6 – L’homme et l’animal » puis « Introduction – Les bestiaires »

2) Recopiez le paragraphe suivant : « Les rapports entre l’homme et l’animal sont en perpétuelle évolution. Si les animaux sont très représentés dans la mythologie antique, notamment dans les Métamorphoses d’Ovide, le Moyen Âge repense la vision que l’homme a de l’animal. A cette époque, tout est considéré comme symbolique. L’animal va donc symboliser quelque chose, moralement ou spirituellement, de manière parfois surprenante ! Ces significations des animaux sont compilées dans des bestiaires. Au XVIIe siècle, plusieurs philosophes pensent que l’animal ne reçoit pas de douleur. L’animal est parfois représenté dans les fables, d’Esope à La Fontaine,  sous forme de personnification ; on trouve également ce procédé dans le Roman de Renart. Il faut attendre le XXe siècle pour que l’animal soit considéré différemment : si la question du végétarisme était déjà soulevée au XVIe et au XVIIe siècle, c’est avec la théorie de l’évolution, qui met en avant la continuité entre homme et animal, et avec la prise de conscience écologique et de la nécessité de protéger des espèces de l’extinction, que l’animal commence à être considéré comme un autre de l’homme. L’homme a toujours été un animal (déjà chez Aristote : « l’homme est un animal politique »). Au XXIe siècle, c’est l’anti-spécisme qui prend de l’essor : ce terme désigne le refus de la hiérarchie entre les espèces. Y aura-t-il bientôt des droits accordés aux animaux ? »

3)Lisez ces documents suivants, qui sont deux bestiaires : Michel Pastoureau fait la synthèse des bestiaires médiévaux et Alexandre Vialatte, chroniqueur du XXe siècle, reprend cette tradition pour la décaler et la rendre à la fois très fine et très drôle !

* Vous avez à faire les exercices suivants pour vendredi prochain :

Lisez les textes de Michel Pastoureau et d’Alexandre Vialatte et dressez la liste des points communs et des différences entre leur définition du cheval.

Si vous le sentez, écrivez votre propre notice sur le cheval !

HdA 2nde – Cours du 20 mai : La perspective

Nous consacrons cette huitième semaine de cours à distance à une nouvelle séance sur la chapitre « Imitation et narration à travers arts, époques et civilisations ».

* Vous aviez un exercice à faire pour aujourd’hui :

1) Choisissez votre morceau préféré de Beethoven (sur YT, écoutez par exemple la Sonate au Clair de lune, le premier mouvement de la 5e symphonie, le premier mouvement de la 9e symphonie et la Lettre à Elise ; vous pouvez aussi choisir un air diffusé dans la vidéo sur Beethoven au cinéma).

2) Dites quels sentiments ce morceau suscite en vous dans un paragraphe argumenté.

Merci à Thaïs Gérome pour son très beau texte !!! Je vous mets 10/10.

* Voici le travail à réaliser aujourd’hui :

1) Ecrire dans le cahier de cours le titre suivant : «2. Vérité et vraisemblance a. « La perspective comme forme symbolique » (E. Panofsky) »

2) Cherchez dans un dictionnaire (en ligne : vous pouvez consulter Le Robert ou le CNRTL) des mots « vérité » et « vraisemblance » et recopiez leur définition

3) Regardez le podcast suivant où le grand historien de l’art Daniel Arasse présente l’histoire de la perspective et cette vidéo, plus courte, sur le même sujet.

4) Prenez des notes sur ces documents et envoyez-les moi sur relecturhelp@gmail.com.

* Voici le travail à réaliser pour le mercredi 27 mai :

Trouver un tableau avec de la perspective et un tableau sans perspective. Envoyez-le sur le groupe WhatsApp du cours d’Histoire des Arts ! Vous avez le droit à tous les styles et à tous les siècles.

Fr 1 re – Cours du 20 mai : Révisions de Molière, Don Juan, I, 1

Nous nous retrouvons pour notre huitième semaine de cours à distance ; elle porte sur la révision des textes de bac, aujourd’hui sur le texte de Molière, Don Juan.

* Vous aviez des exercices à faire pour aujourd’hui :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Molière, Don Juan, I, 1.  Pour cela, vous reprendrez vos prises de notes de cours et les documents qui vous avaient été distribués pour vous constituer une fiche de révision. Celle-ci peut prendre la forme d’une carte mentale ou d’une liste organisée comme ceci (fichier joint).

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Quelles interrogations de la première réplique de Gusman sont totales ? Et lesquelles sont partielles ? »

* Pour rappel, certains élèves doivent me rendre leur oral :

M. Eboko, Mle Figuereo doivent me rendre leur explication linéaire orale sur ce texte de Don Juan par fichier audio.

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez sur une nouvelle page : « Révisions pour l’oral du bac de français » puis 7. Molière, Don Juan, I, 1

2) Notez « a. Question/réponses ». Faites la liste des choses que vous ne comprenez pas à propos de ce texte et de son explication linéaire et rédigez des questions (minimum 2 questions). Si vous n’avez pas de difficulté avec ce texte, mettez-vous dans le rôle d’un jury qui devrait poser des questions à un élève sur ce texte et trouvez au moins 2 questions.

3) Voici l’explication linéaire complète du texte (pièce jointe). Lisez-la et notez vos réponses aux questions que vous vous êtes posées. S’il vous en reste, envoyez-les sur le groupe WhatsApp de la classe. 

4) Notez « b. Question de grammaire ». Recopiez le corrigé de la question de grammaire ci-joint.

5) Voici un lien vers un extrait du « Cahier de français lycée » que nous avons préparé ensemble cette année !! Ouvrez-le et lisez la fiche sur l’interrogation en n°32. Prenez des notes sur votre cahier à partir de la leçon.

Si vous avez eu faux à la question de grammaire, faites les exercices et auto-corrigez vous (ci-joint le corrigé) !

6) Reprenez la fiche de bac que vous avez faite sur ce texte. Agrémentez votre fiche en ajoutant de la couleur, en faisant un dessin ou en choisissant et imprimant une image en lien avec le texte que vous collerez sur votre fiche.  Vous pouvez envoyer la photo de votre fiche de bac sur le groupe WhatsApp de la classe (si vous en êtes satisfait !).

7) Commencez à apprendre par cœur cette fiche : lisez-la 3 fois de suite puis récitez-la 2 fois de suite.

LE POINT PHILO

Don Juan a inspiré bien des philosophes !

Le plus connu est sans doute Soren Kierkegaard qui a beaucoup disserté sur cette figure, que ce soit dans Ou bien… ou bien ou dans Le journal du séducteur.

Voici une courte vidéo qui vous en apprendra plus sur ce philosophe danois, grand lecteur de Hegel (c’est la magique série d’émissions Cogito !!).

Et je vous en propose aussi une plus longue, pour ceux que cela intéresse… Il s’agit d’une émission de France Culture, Les Nouveaux chemins de la connaissance.

LE POINT CULTURE G

Dans un autre genre, on peut aussi écouter la chanson de Brassens sur Don Juan… La perspective est tout autre et vous ne verrez plus Don Juan de la même manière !

Enfin, l’acteur Michel Piccoli étant mort hier, il est plus que jamais l’occasion de rappeler qu’il incarna à merveille Don Juan dans le téléfilm de Marcel Bluwal.

* Voici le travail à réaliser pour lundi 24/05 :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Marivaux, L’île des esclaves, I, 1

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Faites l’analyse logique de la phrase suivante : « Je l’ai été, je le confesse à ta honte, mais va, je te le pardonne ; les hommes ne valent rien. ».

* Certains élèves doivent me rendre un oral lundi 25/05 :

M. Flak, Mle Helderlé doivent me rendre leur oral type bac pour cet extrait de Marivaux, L’île des esclaves.

Fr 1re – Cours du 18 mai : Révisions de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3

Nous consacrons notre huitième semaine de cours à distance ; elle porte sur la révision des textes de bac, aujourd’hui sur le texte de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3.

* Vous aviez l’exercice suivant à faire pour aujourd’hui :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Indiquez le type des phrases (simple, complexe ; verbale ou averbale) du premier paragraphe de ce texte ».

* Certains élèves doivent me rendre un oral lundi 18/05 :

Mle De Ridder, M. De Gassart doivent me rendre leur oral type bac pour cet extrait du Mariage de Figaro, V, 3.

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez sur une nouvelle page : « Révisions pour l’oral du bac de français » puis 6. Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3

2) Notez « a. Question/réponses ». Faites la liste des choses que vous ne comprenez pas à propos de ce texte et de son explication linéaire et rédigez des questions (minimum 2 questions). Si vous n’avez pas de difficulté avec ce texte, mettez-vous dans le rôle d’un jury qui devrait poser des questions à un élève sur ce texte et trouvez au moins 2 questions.

3) Voici l’explication linéaire complète du texte (pièce jointe). Lisez-la et notez vos réponses aux questions que vous vous êtes posées. S’il vous en reste, envoyez-les sur le groupe WhatsApp de la classe. 

4) Notez « b. Question de grammaire ». Recopiez le corrigé de la question de grammaire ci-joint.

5) Reprenez la fiche de bac que vous avez faite sur ce texte. Agrémentez votre fiche en ajoutant de la couleur, en faisant un dessin ou en choisissant et imprimant une image en lien avec le texte que vous collerez sur votre fiche.  Vous pouvez envoyer la photo de votre fiche de bac sur le groupe WhatsApp de la classe (si vous en êtes satisfait !).

6) Commencez à apprendre par cœur cette fiche : lisez-la 3 fois de suite puis récitez-la 2 fois de suite.

BONUS – LE POINT PHILO

Ce dont nous avertit le monologue de Figaro, dont l’une des phrases est devenue proverbiale (« Sans liberté de blâmer il n’y a pas d’éloge flatteur), c’est de la manière dont les rapports de classes sont repensés à la veille de la Révolution française.

Attention tout de même : la notion de classe n’apparaît qu’avec Marx, au XIXe siècle, et est donc anachronique au XVIIIe siècle !

Les textes des théoriciens du contrat social dont nous avons parlés précédemment remettaient en cause la légitimité des hiérarchies sociales. Contrairement à ce que pouvait prôner l’Eglise catholique de cette époque, la place occupée par chacun dans la société n’était pas, selon ces philosophes, choisie par Dieu mais dépendait de circonstances aléatoires et pouvait, selon certaines théories, s’appuyer sur la force indue et injuste et non sur une élection divine engageant des devoirs de protection du faible par le fort. Laissée au hasard, la hiérarchie entre les hommes est vue comme injuste. A sa place, c’est la notion de mérite qui va émerger : c’est ce que réclame Figaro.

Pour comprendre comment cette revendication va donner lieu à une analyse de l’économie et de la société européenne par Marx au XIXe, voici des vidéos sur le penseur du Capital : l’une, très courte, de présentation ; l’autre, plus longue, de documentaire-fiction d’Arte.

Bon visionnage et bonne découverte !

BONUS – LE POINT ORAL

Nous travaillons aujourd’hui sur un des textes les plus classiques du théâtre de français.

Pour améliorer votre lecture pour l’oral, entraînez-vous à le lire à haute voix !

Pour cela, deux conseils :

  1. Choisissez une intention parmi les suivantes : colère – désespoir – amertume – dégoût – rage – folie – abattement – apitoiement sur soi – ironie – humour – défi.

Lisez le texte à voix haute en tenant cette intention du début à la fin.

Refaites l’exercice en variant l’intention.

  • Une fois que vous aurez trouvé l’intention qui vous plaît le mieux et avec laquelle vous vous sentez le/la plus à l’aise, relisez votre texte et… enregistrez-vous !

Prenez votre courage à deux mains et écoutez votre enregistrement ensuite. Voyez comment vous pouvez l’améliorer et enregistrez-vous à nouveau.

Si vous êtes content de votre performance, partagez-la avec nous sur le groupe WhatsApp de la classe !

BONUS – LE POINT METHODE DE REVISIONS

Pour mémoriser, il est utile de…. marcher !

Choisissez une de vos fiches de bac, par exemple celle d’aujourd’hui. Identifiez dans cette fiche les mots-clés (les mots les plus importants) qui vous permettent de vous remémorer du paragraphe.

Associez chacun de ces mots à un endroit dans une pièce dans laquelle vous pouvez marcher tranquillement. Au début, vous pouvez mettre un post-it avec ce mot à cet endroit.

Parcourez cette pièce en récitant à chaque endroit choisi à l’avance les idées liées au mot-clé qui y est associé.  

Faites ce parcours 3 ou 4 fois….. Le texte est appris !

* Voici le travail à réaliser pour mercredi 20/05 :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Molière, Don Juan, I, 1.  Pour cela, vous reprendrez vos prises de notes de cours et les documents qui vous avaient été distribués pour vous constituer une fiche de révision. Celle-ci peut prendre la forme d’une carte mentale ou d’une liste organisée comme ceci (fichier joint).

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Quelles interrogations de la première réplique de Gusman sont totales ? Et lesquelles sont partielles ? »

* Pour rappel, certains élèves devaient passer un oral mercredi :

M. Eboko, Mle Figuereo doivent me rendre leur explication linéaire orale sur ce texte de Don Juan par fichier audio.

Hum 1re – Cours du 15 mai : Conclusion du chapitre “Décrire, figurer, imaginer”

Nous menons cette semaine de cours à distance pour la spé Humanités en nous consacrant à la fin du chapitre sur « Figurer, décrire, imaginer ».

* Vous aviez à faire les exercices suivants pour aujourd’hui :

Reprenez la problématique que vous avez trouvée pour le film, la série ou le livre que vous avez choisis et traitez-la :

  1. Trouvez deux arguments pour une réponse positive à votre question et tirez deux exemples tirés de l‘œuvre choisie (sous forme de photo d’écran ou de page de livre avec un commentaire) ;
  2. Trouvez deux arguments pour une réponse négative à votre question et tirez deux exemples tirés de l‘œuvre choisie (sous forme de photo d’écran ou de page de livre avec un commentaire) ;
  3. Organisez ces réponses et exemples sous forme de document powerpoint ou, pour les plus versés dans le numérique, de vidéo.

Merci pour les excellents travaux de Mle Bouillie, Mle Olivier, Mle Bernard, Mle Jurkew et Mle Antona !! Je les mets en ligne. Un grand bravo tout particulier à Mle Antona pour son excellent travail de montage : je suis impressionnée (malheureusement le fichier est trop lourd pour que je le mette en ligne) !! Vous obtenez 20/20 : ces notes seront mises comme non significatives mais seront prises en compte dans vos appréciations de troisième trimestre.

Sauf erreur de ma part, il me manque les réponses de Mle May, Mle Aghilas et M. Rescica pour l’exercice qui était à rendre à la rentrée. Vous pouvez me les faire parvenir par mail à relecturhelp@gmail.com !

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Notez « Conclusion – Rôle et limites de l’imagination dans la connaissance » 

3) Recopiez le paragraphe correspondant à la « Question 20 » dans votre manuel, p. 245.

4) Regardez le sketch suivant sur le monde d’après le confinement vu comme un monde dystopique. Vous répondrez ensuite en deux phrases à la question : « en quoi, dans notre situation actuelle, la réalité rejoint-elle la fiction ? »

* Voici ce que vous avez à faire pour vendredi 30 mai :

Cherchez des images ou vidéos, humoristiques ou non, sur internet et sur les réseaux sociaux, qui parlent de l’aspect dystopique de notre situation présente.

Mettez-les sur un seul document (sous forme d’insertion d’image ou de lien hypertexte) pour constituer un dossier de presse. Vous ferez précéder chaque document d’un titre et d’une phrase de présentation. Vous prendrez soin d’indiquer la source du document (adresse web), sa date de création et son auteur (quand il est connu).

A la fin de votre dossier de presse, rédigez un court article pour répondre à la question « en quoi, dans notre situation actuelle, la réalité rejoint-elle la fiction ? ». Votre article fera 2000 signes maximum (c’est-à-dire une quinzaine de lignes en police 12 interligne simple).

Vous pouvez choisir de me rendre cet article sous forme écrite, sous forme d’une chronique radio (fichier audio) ou d’une chronique télé ou web (fichier vidéo). N’oubliez pas de me rendre aussi votre dossier de presse. Amusez-vous !!

FR 2nde – Cours du 14 mai : Le sonnet (suite)

Nous nous retrouvons pour notre sixième semaine de cours à distance ; la séance de la semaine porte sur l’introduction au chapitre sur la poésie.

* Vous aviez les exercices suivants à faire pour la semaine dernière :

Ecrivez un poème sur le printemps.

La semaine dernière, nos poètes de printemps étaient Bastien Lamy, Antoine Fayaud, Benjamin Plant, Niels Barbry, Garance Malatesta-Conort.

Cette semaine, j’ai reçu de nouveau poèmes, ceux de William Reppelin, Enzo Fischer et Mle Legal de Kerangal. Ils obtiennent 10/10 et je mets leurs poèmes, avec les réponses à la question de la semaine dernière, dans le fichier suivant.

* Vous aviez les exercices suivants à faire pour aujourd’hui :

A partir de ces pages de manuel, écrivez un texte comme si vous deviez présenter un sujet à la radio sur le sonnet.

Merci à Benjamin Plant, à Philippine Durand et à Bastien Lamy pour leur émission ! Ils obtiennent 10/10.
Je mets leurs fichiers audio en ligne !

POUR RAPPEL : envoyez-moi vos exercices sur relecturhelp@gmail.com et pas sur EcoleDirecte ! Je perds beaucoup trop de temps à naviguer d’une messagerie à l’autre. Par principe, je ne corrige plus les exercices envoyés sur Ecole Directe.

* Voici le déroulé de la séance d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez « a. Les règles du sonnet »

2) Recopiez le texte suivant :

« Le sonnet est une forme ancienne qui date de la Renaissance. Elle est créée par Pétrarque en Italie et est importée en France par des poètes lyonnais comme Clément Marot. Ronsard l’utilise beaucoup.

Le sonnet se compose de deux quatrains et de deux tercets. Les quatrains suivent le schéma de rimes suivant : ABBA (rimes embrassées). Les tercets suivent l’un des schémas de rimes suivant : CDC CDD ou CCD EED, notamment.  

Sur le plan du sens, les quatrains et les tercets s’opposent en général. Les premiers mots du premier tercet opèrent ce changement de sens et s’appellent la « volta ». »

3) Regardez l’une des vidéos suivantes en fonction du temps dont vous disposez : une vidéo de 3 minutes ou une vidéo d’une heure.

* Voici les exercices à faire pour jeudi prochain :

1) Dans le manuel, p. 298-299, lisez le poème p. 298 et écrivez son schéma de rime en associant à chaque rime une lettre (ex : ABBA …).

2) Répondez aux questions 2, 4 et 5.