Bac 2021 : Demande de recours

Beaucoup de candidats ont reçu cette semaine des résultats décevants et en totale opposition avec leurs résultats de l’année, bac blanc y compris. Cela interroge la manière dont ont été évaluées les épreuves du bac lors de cette session et peut motiver une demande de recours gracieux.

A ce sujet, voici quelques précisions :

1) Pour ce qui est de la démarche :

– la demande doit être faite via le formulaire proposé sur le site du SIEC pour l’Île-de-France et de la DEC pour les autres régions (et je sais que leur site ne sont pas très intuitifs) dans la rubrique réclamations ;

– elle doit être redoublée par l’envoi d’un mail (adresse mail à trouver sur le site du SIEC ou de votre DEC) et d’un courrier postal à l’adresse de Monsieur le Directeur du SIEC/de la DEC (l’adresse complète est sur leur site) : je joins une lettre type à ce post ;

– vous pouvez signaler votre démarche à votre chef d’établissement par mail au plus tôt, idéalement avant les vacances (lundi 16 juillet);

– vous pouvez signaler votre démarche à une association de parents d’élèves qui pourra être à même de la relayer de manière collective, en temps voulu et s’il y a lieu.

2) Pour ce qui est de la motivation de cette démarche et de son issue possible :

– ce qui légitime cette demande de recours gracieux est la différence notable entre le livret scolaire des candidats et le résultat obtenu le jour du bac ; dans la mesure où le SIEC garantit qu’une confrontation entre ces notes est effectuée, il me semble légitime de pointer cette différence comme irrégulière ;

– si vous relevez par ailleurs que c’est un même jury qui a donné des notes basses voire très basses à plusieurs candidats (le numéro de jury de délibération est porté sur la convocation pour le Grand Oral mais n’apparaît pas sur celle du bac de français, toutefois les centres d’examen les connaissent), cet élément est de nature à interroger sur la manière dont ont été harmonisées les notes au sein d’un jury et peut là encore être interrogé ;

– toutefois, le jury étant souverain, il est peu probable que la copie ou le bordereau d’oral des candidats soit soumis à une nouvelle correction : le recours gracieux sera sans doute rejeté ; mais il sera alors possible de saisir le médiateur de l’Education Nationale pour établir quel dysfonctionnement lors de cette session explique ces notes. De là l’intérêt d’informer une association de parents d’élèves, qui pourra aider lors de cette médiation ;

– en terme de délais, il est important d’envoyer vos formulaires, mails et courrier dès que possible ; une réponse ne pourra être donnée qu’en septembre : il faudra donc être patients ;

– effectuer cette démarche car il est important que le SIEC prenne la mesure des dysfonctionnements de cette année afin, a minima, que la situation ne se reconduise pas à l’identique l’année prochain.

3) Pour ce qui est du rôle du professeur :

– n’étant ni candidat ni parent de candidat, le professeur n’est pas fondé à intervenir lors de vos demandes de recours ; toutefois, il ou elle peut relire la copie de l’élève et vous aider à comprendre la note reçue et si celle-ci est justifiée.