Fr 2nde et 1re – Cours du 5-6 novembre : Diaporama sur le théâtre antique

Théâtre (supposé) du palais (toujours supposé) de Minos à Cnossos, – 4000
Théâtre antique de Ségeste (Sicilie), – 300
Théâtre antique de Pompéi, – 200
Extrait du Théâtre raconté aux jeunes d’André Degaine, éditions Nizet
L’ivresse dyonisiaque du satyre de Mazara del Vallo (Sicile)

Fr 2nde – Ecrit d’appropriation : l’article de presse de George Duroy (Maupassant, Bel-Ami)

¶ÁÄÀ

“J’étais en service en Algérie pendant vingt-huit mois. Au contact de la population de la région du Mzab, j’ai appris l’arabe et les mœurs de ses habitants. C’est un merveilleux pays où, sous un soleil brûlant, le paysage prend toutes les nuances de l’or. Malgré leur pauvreté, les habitants m’ont accueilli chaleureusement et j’ai mille anecdotes que je vous raconterai plus tard sur leur gentillesse. Mais laissez-moi avant tout vous parler de la terre qui est parfois aussi cher qu’en France et que seuls de riches Parisiens peuvent acheter au détriment des autres. Il y a peu de terres fertiles mais nous avons un grand rôle à jouer pour aider ce pays en lui apportant des engrais et des moyens d’économiser l’eau qui est si précieuse.
La colonisation ne consiste pas à s’imposer coûte que coûte à la population locale.” (Félhia Pouliquen)

Fr 2nde – Cours du 15 octobre : Conclusion du chapitre sur la Littérature d’idées

Le genre argumentatif prend une nouvelle forme au XIXe siècle avec le développement du journalisme. Beaucoup d’écrivains commencent leur carrière en rédigeant des articles (Zola, Baudelaire, Hugo). Le registre littéraire employé dans ces articles est varié : polémique, didactique, satirique, délibératif. Au XXe siècle, la presse conserve un pouvoir important sur l’opinion des lecteurs. Certains écrivains choisissent alors de s’engager en publiant des articles où ils défendent une cause : Sartre, Camus, Alleg sont les plus remarquables de ces auteurs. Aujourd’hui, la presse continue d’être une tribune pour certains écrivains même si leur engagement se porte de plus en plus vers les réseaux sociaux et internet.

Fr 2nde – Cours du 10 octobre : Prolongement culturel, le fait divers en littérature

Exercice : synthèse de la page du manuel Passeurs de textes 2nde, Paris, Le Robert, 2019, p. 342.

La presse s’intéresse au fait divers dès le XIXe siècle. Le récit de faits divers dans les journaux comme Le Petit Journal sert de divertissement. Mais il peut aussi inspirer des romanciers comme Zola au XIXe siècle ou Mauriac au XXe siècle. L’écrivain peut même se faire enquêteur, comme Truman Capote avec De Sang-froid. Aujourd’hui, c’est sans doute dans le genre policier que cette inspiration se fait le plus sentir, que ce soit dans la littérature ou au cinéma.

Fr 2nde – Cours du 1er octobre : Définition de l’écrivain engagé

Pour Sartre, écrire c’est s’engager. Dans Qu’est-ce que la littérature ?, il écrit même : « Parler, c’est agir ». Selon lui, un écrivain qui ne prend pas position publiquement en politique, dans la presse, n’est pas neutre pour autant.Sartre défendra des idées communistes ; Gide et Camus prendront parti pour la décolonisation. Da Dans une interview accordée à la télévision dans les années 60, Sartre précise que la différence entre le savant et l’intellectuel est que le savant mène des recherches sans s’interroger sur leur sens alors que l’intellectuel se pose des questions morales et prend position publiquement. Il prend l’exemple d’un chercheur en physique nucléaire qui s’opposerait à la fabrication de bombes nucléaires. Il ajoute que l’intellectuel sait s’appuyer sur d’autres personnes qui s’engagent comme lui. On le voit avec les écrivains engagés qui se soutiennent mutuellement ns une interview accordée à la télévision dans les années 60, Sartre précise que la différence entre le savant et l’intellectuel est que le savant mène des recherches sans s’interroger sur leur sens alors que l’intellectuel se pose des questions morales et prend position publiquement. Il prend l’exemple d’un chercheur en physique nucléaire qui s’opposerait à la fabrication de bombes nucléaires. Il ajoute que l’intellectuel sait s’appuyer sur d’autres personnes qui s’engagent comme lui. On le voit avec les écrivains engagés qui se soutiennent mutuellement