Fr 1re – Cours du 18 septembre – Exposé : Les récits de voyage

Le récit de voyage, genre littéraire, restitue le voyage mais aussi les impressions et émotions d’un voyageur. Ce type de texte confronte le lecteur à la différence ; dans ce voyage, le lecteur s’identifie au narrateur et s’enrichit de l’expérience du narrateur par personne interposée.

I. Sous-genres

  • Lorsque le voyage permet de vérifier une théorie, il peut prendre la tournure d’un essai comme chez Montaigne ;
  • Certains récits de voyage servent à critiquer la société (Voltaire, Candide) ;
  • Dans l’Antiquité, les périples des héros ont servi de matière à des épopées, forme ancienne du récit de voyage ;
  • Le récit de voyage peut aussi être exploré dans une autobiographie.

II. Le voyageur

Il y a trois portraits types de voyageurs :

  • le touriste, perçu comme superficiel, qui découvre les beautés d’un pays mais passe à côté de la vie des peuples;
  • le migrant, qui s’exile pour chercher du travail et améliorer ses conditions de vie;
  • le voyageur idéal dont le portrait varie en fonction des auteurs et des époques.

En conclusion, le récit de voyage, écrit en principe à la première personne, permet au lecteur de découvrir l’action à travers ce que voit, entend, comprend et ressent ce voyageur. Cependant, les aventures de Marco Polo sont racontées à la troisième personne par un scribe à qui il a dicté ses mémoires : le narrateur est alors extérieur à l’histoire.
Le récit de voyage est constitué de passages narratifs et descriptifs, mais peut aussi s’y ajouter un but argumentatif.
Au XXIe siècle, le voyageur ne cherche plus la nouveauté dans l’ailleurs ; le nomade constitue la figure emblématique du voyageur, toujours en recherche de nouveaux horizons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *