Philo Term techno – Atelier du 01/02 : La liberté

Texte de Spinoza sur l’âne(sse) de Buridan :

« On peut […] objecter que, si l’homme n’opère pas par la liberté de la volonté, qu’arrivera-t-il donc s’il est en équilibre, comme l’ânesse de Buridan ? Mourra-t-il de faim et de soif ? Que si je l’accorde, j’aurai l’air de concevoir une ânesse, ou une statue d’homme, non un homme ; et si je le nie, c’est donc qu’il se déterminera lui-même, et par conséquent c’est qu’il a la faculté d’aller, et de faire tout ce qu’il veut. […] J’accorde tout à fait qu’un homme placé dans un tel équilibre (j’entends, qui ne perçoit rien d’autre que la soif et la faim, tel aliment et telle boisson à égale distance de lui) mourra de faim et de soif. S’ils me demandent s’il ne faut pas tenir un tel homme pour un âne plutôt que pour un homme ? je dis que je ne sais pas, pas plus que je ne sais à combien estimer celui qui se pend, et à combien les enfants, les sots, les déments, etc. » (tr. fr. Bernard Pautrat, p. 191 et 195.)

Méthodo du commentaire de texte

1 – Repérer les mots de liaisons, les connecteurs logiques => identifier la stratégie argumentative (exemples : par conséquent, de plus, néanmoins, in fine (en définitive), en outre, mais, donc, et, or, car, premièrement, deuxièmement… + il est vrai que, il est évident que, je crois que, je pense que)

Dans le texte de Spinoza : on peut objecter que, si, donc si, si, si, donc, par conséquent, j’accorde tout à fait, (), j’entends que, s’, s’, je dis que je ne sais pas, pas plus que

Stratégie argumentative : considérer les objections de l’adversaire, faire une ou des concession(s), rattaquer avec une définition/compréhension avec une honnêteté intellectuelle (Socrate : je sais que je ne sais rien) et en faisant une comparaison

2 – Repérer les mots clés : notions (ex : art, liberté, imitation…), leurs contraires (ex : asservissement, contrainte, création), mots répérés

Ici, le thème = liberté par opposition à celle de l’animal

3 – Dire ce qui est étrange, difficile et essayer de comprendre d’où ça vient => proposer une solution pour comprendre