Fr 1res – Cours du 12 novembre : Etude du 3e texte, Jean de Léry au Brésil

Voici le résultat de notre travail en classe sur le texte de Jean de Léry :

Introduction

[accroche] Après 1492 et la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, une vague successive de découvertes s’enchaîne à travers le monde et certains Français comme Jean de Léry s’installent dans des colonies au Brésil.

[présentation] Jean de Léry est un protestant qui s’est réfugié dans un village d’Indiens suite à conflit dans sa colonie française. Son texte est un récit de voyage qui porte témoignage de la vie au Brésil à l’époque. Il y prend la défense des Indiens, ce qui inscrit son texte dans le genre de l’argumentation.

Groupe 1

CitationProcédé littéraireSens
1« comme d’un appât ordinaire à convoitise » (l. 8)comparaisonDescription péjorative de la nudité des Indiens par les Européens
2« sauvages tous nus » (l. 5)Périphrase pour désigner les Indiens + ironie puisque Jean de Léry ne pense pas qu’il s’agit de sauvagesReprise par l’auteur du terme polémique « sauvage » pour donner son opinion contraire à celle des Européens
3« attifets (…) robes sur robes » (l. 10-11)Enumération + accumulationL’auteur insiste sur la superficialité des femmes européennes : il fait leur blâme
4idemParataxe (= absence de conjonctions de coordination et de subordination)Alourdissement du rythme de la phrase qui accentue l’effet négatif  de l’accumulation
5« et autres infinies bagatelles » (l. 12)Terme générique (bagatelles) à la fin de l’énumération de 8 accessoires vestimentairesL’auteur ne ferme sa liste, elle reste ouverte avec « infinies »
6« sauvages tous nus » (l. 6), « ils étaient nus » (l. 16),  « nudité «  (l. 9 et 13), « le corps entièrement découvert » (l. 21)Répétition de « nus », dérivation de « nus » et « nudité », périphrase pour « nu »L’auteur décrit les Indiens en insistant sur leur nudité pour les défendre (genre judiciaire).
7« Ce n’est cependant (…) par-deçà » (l. 15-19)Argumentation de registre religieux : « sainte Ecriture »,  « Adam et Eve », « Loi de nature », « hérétiques »Le recours à ce type d’argument suppose que le lecteur partage la même opinion religieuse que Jean de Léry : ce texte est adressé à des Européens
8« cette nudité aussi grossière en telle femme est beaucoup moins attrayante qu’on ne cuiderait »Comparaison entre la nudité des femmes européennes et indiennes.L’auteur souligne qu’une femme nue n’est pas forcément désirable, « grossière » ; tout dépend de la culture.
  1. Un texte qui présente un blâme
  2. Des Indiennes
  3. Des Européennes
  4. Un texte dans lequel l’auteur prend position
  5. Pour défendre les Indiens
  6. Pour accuser les Européens

Problématique : En quoi l’auteur dresse-t-il des blâmes pour livrer sa position sur les cultures de son temps ?

Groupe 2

CitationProcédé littéraireSens/Qu’est-ce que ça nous apprend ?
1« tant à ceux qui ont écrit, qu’à ceux qui pensent (…) paillardise » (l. 4-6)Comparaison des auteurs et des lecteurs du même avisJean de Léry s’adresse à un public élargi qui a un avis différent du sien
2« toutefois » (l. 1, l. 8, l. 17, l. 18)Répétition du connecteur logique d’oppositionJean de Léry s’oppose à l’avis général des Européens sur les Indiens
3« les attifets (…) infinies bagatelles » (l. 10-12)Enumération + accumulationDescription négative de 8 pièces de vêtements portés par les Européennes
4idemParataxe (succession de propositions ou de phrases avec des signes de ponctuation)Accélération du rythme de lecture qui accentue la dimension négative de l’accumulation
5« ils vont ainsi le corps (…) louables » (l. 20-22)Opinion paradoxale de l’auteur, qui va contre celle de ses contemporainsJean de Léry s’adresse à un public élargi qui a un avis différent du sien et adopte leur point de vue pour le réfuter
6« plus pour l’honnêteté (…) mondanité » (l. 23-24)Comparatif de supériorité (plus que) =>  comparaisonJean de Léry compare les Européens aux Indiens à l’avantage des Indiens

Vous trouverez ci-dessous un exemple d’explication linéaire rédigée de ce texte :