Fr 1res – Cours du 5 novembre : Exercice de compréhension du 2e texte de Montaigne, “Des Coches”

3. Deuxième étude de texte : Montaigne, « Des coches », Dialogue entre l’Espagnol et l’Indien

CitationProcédé littéraireSens
1« Le plus grand prince » (l. 4) « toutes les Indes » (l. 6)Hyperbole avec le superlatif absolu (le plus) et le déterminant de totalité (toutes)But de l’Espagnol : impressionner l’Indien à travers l’insistance sur les titres qui font autorité chez lui
2« leurs déclarations habituelles » (l.3)« Habituel » prend un sens nouveau quand on relit le texte : c’est un métadiscoursCela suppose que ce n’est pas la première fois qu’ils se parlent
3« contrée fertile et agréable » (l. 2)Topos (cliché, lieu commun) du paradis terrestreLes Espagnols ont une vision de l’Amérique du Sud comme un endroit intéressant, où s’établir et merveilleux
4« ils leur demandaient des vivres (…) et de l’or » (l. 6-7)Topos de l’EldoradoLes Espagnols viennent pour conquérir les terres des Indiens et s’enrichir
5« ajoutant quelques menaces à ce conseil »Cliché sur les Indiens qui apparaît avec l’histoire de Cortés vu comme une divinitéLes Espagnols pensent que les Indiens sont impressionnables

Oxymore, métaphore, hyperbole, description (par opposition au récit, ou au discours), anaphore, champs lexicaux, connotations (positive, négative, péjorative, méliorative), discours direct/indirect…

Introduction (rappel de la problématique et annonce du plan)

De quelle manière Montaigne représente-t-il les Espagnols dans ce texte ?

  1. Les procédés utilisés par les Espagnols pour convaincre et persuader les Indiens
  2. Pour convaincre (1 à 2 procédés littéraires) : 2
  3. Pour persuader (1 à 2 procédés littéraires) : 1
  1. La vision que les Espagnols ont des Indiens
  2. Positive (1 à 2 procédés littéraires) 3, 4
  3. Négative (1 à 2 procédés littéraires) 5

Conclusion