Fr 1re – Cours du 18 mai : Révisions de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3

Nous consacrons notre huitième semaine de cours à distance ; elle porte sur la révision des textes de bac, aujourd’hui sur le texte de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3.

* Vous aviez l’exercice suivant à faire pour aujourd’hui :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Indiquez le type des phrases (simple, complexe ; verbale ou averbale) du premier paragraphe de ce texte ».

* Certains élèves doivent me rendre un oral lundi 18/05 :

Mle De Ridder, M. De Gassart doivent me rendre leur oral type bac pour cet extrait du Mariage de Figaro, V, 3.

* Voici le cours d’aujourd’hui :

1) Dans votre cahier de cours, notez sur une nouvelle page : « Révisions pour l’oral du bac de français » puis 6. Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3

2) Notez « a. Question/réponses ». Faites la liste des choses que vous ne comprenez pas à propos de ce texte et de son explication linéaire et rédigez des questions (minimum 2 questions). Si vous n’avez pas de difficulté avec ce texte, mettez-vous dans le rôle d’un jury qui devrait poser des questions à un élève sur ce texte et trouvez au moins 2 questions.

3) Voici l’explication linéaire complète du texte (pièce jointe). Lisez-la et notez vos réponses aux questions que vous vous êtes posées. S’il vous en reste, envoyez-les sur le groupe WhatsApp de la classe. 

4) Notez « b. Question de grammaire ». Recopiez le corrigé de la question de grammaire ci-joint.

5) Reprenez la fiche de bac que vous avez faite sur ce texte. Agrémentez votre fiche en ajoutant de la couleur, en faisant un dessin ou en choisissant et imprimant une image en lien avec le texte que vous collerez sur votre fiche.  Vous pouvez envoyer la photo de votre fiche de bac sur le groupe WhatsApp de la classe (si vous en êtes satisfait !).

6) Commencez à apprendre par cœur cette fiche : lisez-la 3 fois de suite puis récitez-la 2 fois de suite.

BONUS – LE POINT PHILO

Ce dont nous avertit le monologue de Figaro, dont l’une des phrases est devenue proverbiale (« Sans liberté de blâmer il n’y a pas d’éloge flatteur), c’est de la manière dont les rapports de classes sont repensés à la veille de la Révolution française.

Attention tout de même : la notion de classe n’apparaît qu’avec Marx, au XIXe siècle, et est donc anachronique au XVIIIe siècle !

Les textes des théoriciens du contrat social dont nous avons parlés précédemment remettaient en cause la légitimité des hiérarchies sociales. Contrairement à ce que pouvait prôner l’Eglise catholique de cette époque, la place occupée par chacun dans la société n’était pas, selon ces philosophes, choisie par Dieu mais dépendait de circonstances aléatoires et pouvait, selon certaines théories, s’appuyer sur la force indue et injuste et non sur une élection divine engageant des devoirs de protection du faible par le fort. Laissée au hasard, la hiérarchie entre les hommes est vue comme injuste. A sa place, c’est la notion de mérite qui va émerger : c’est ce que réclame Figaro.

Pour comprendre comment cette revendication va donner lieu à une analyse de l’économie et de la société européenne par Marx au XIXe, voici des vidéos sur le penseur du Capital : l’une, très courte, de présentation ; l’autre, plus longue, de documentaire-fiction d’Arte.

Bon visionnage et bonne découverte !

BONUS – LE POINT ORAL

Nous travaillons aujourd’hui sur un des textes les plus classiques du théâtre de français.

Pour améliorer votre lecture pour l’oral, entraînez-vous à le lire à haute voix !

Pour cela, deux conseils :

  1. Choisissez une intention parmi les suivantes : colère – désespoir – amertume – dégoût – rage – folie – abattement – apitoiement sur soi – ironie – humour – défi.

Lisez le texte à voix haute en tenant cette intention du début à la fin.

Refaites l’exercice en variant l’intention.

  • Une fois que vous aurez trouvé l’intention qui vous plaît le mieux et avec laquelle vous vous sentez le/la plus à l’aise, relisez votre texte et… enregistrez-vous !

Prenez votre courage à deux mains et écoutez votre enregistrement ensuite. Voyez comment vous pouvez l’améliorer et enregistrez-vous à nouveau.

Si vous êtes content de votre performance, partagez-la avec nous sur le groupe WhatsApp de la classe !

BONUS – LE POINT METHODE DE REVISIONS

Pour mémoriser, il est utile de…. marcher !

Choisissez une de vos fiches de bac, par exemple celle d’aujourd’hui. Identifiez dans cette fiche les mots-clés (les mots les plus importants) qui vous permettent de vous remémorer du paragraphe.

Associez chacun de ces mots à un endroit dans une pièce dans laquelle vous pouvez marcher tranquillement. Au début, vous pouvez mettre un post-it avec ce mot à cet endroit.

Parcourez cette pièce en récitant à chaque endroit choisi à l’avance les idées liées au mot-clé qui y est associé.  

Faites ce parcours 3 ou 4 fois….. Le texte est appris !

* Voici le travail à réaliser pour mercredi 20/05 :

1) Faire votre fiche de bac pour le texte de Molière, Don Juan, I, 1.  Pour cela, vous reprendrez vos prises de notes de cours et les documents qui vous avaient été distribués pour vous constituer une fiche de révision. Celle-ci peut prendre la forme d’une carte mentale ou d’une liste organisée comme ceci (fichier joint).

2) Traiter la question de grammaire suivante pour ce texte : « Quelles interrogations de la première réplique de Gusman sont totales ? Et lesquelles sont partielles ? »

* Pour rappel, certains élèves devaient passer un oral mercredi :

M. Eboko, Mle Figuereo doivent me rendre leur explication linéaire orale sur ce texte de Don Juan par fichier audio.