HdA 2nde – Cours du 29 avril : Imitation et narration en musique

Nous consacrons cette cinquième semaine de cours à distance à une nouvelle séance sur la chapitre « Imitation et narration à travers arts, époques et civilisations ».

* Vous aviez un exercice à faire pour la semaine dernière :

Choisir votre œuvre néo-classique préférée ; trouver une musique du XVIIIe siècle qui aille bien avec cette œuvre ; et poster votre choix sur le groupe WhatsApp du groupe Histoire des Arts.

Certains d’entre vous ont envoyé leur exercice mercredi dernier ou l’ont complété. Ce sont les élèves suivants : Gabriel Delmas a ajouté la musique et obtient donc 5/5, ; Anaïs Cornetet et Stéphane Cooper m’ont envoyé une image mais il manque la musique, ils obtiennent donc 3/5. Les autres, vous m’aviez déjà envoyé une image !

* Vous aviez un exercice à faire pour aujourd’hui :

Ecouter le Printemps des Saisons de Vivaldi et Dans les steppes d’Asie centrale de Borodine et répondre à cette question : quel air est imitatif ? quel air raconte une histoire ? Justifiez votre réponse. La mise en scène de l’une des interprétations devrait vous aider…

Mle Gérome et M. de Saint Mars m’ont envoyé leur réponse et obtiennent tous deux 10/10.

* Voici le travail à réaliser aujourd’hui :

1) Ecrire dans le cahier de cours le titre suivant : « 1. Imitation et narration en musique »

2)  Recopiez (ou imprimez et collez) la correction de votre exercice sur Vivaldi et Borodine qui est la réponse envoyée par Thaïs Gérôme et mon complément :

« Le Printemps des Saisons de Vivaldi interprété par Nemanja Radulovic va proposer de vrais sons. Au début, avant que l’orchestre commence, deux hommes représentent deux oiseaux. On aura l’impression d’assister à l’histoire entre ces deux oiseaux : peut-être qu’ils se disputent, peut-être qu’ils se font la cour…Mais nous entendons de vrais bruits. (Mle Gérome)

Le violon solo reproduit ensuite le son des oiseaux qui chantent au printemps. La dimension imitative de cette œuvre est nettement soulignée par la mise en scène préalable d’imitations d’oiseaux. (Mme Pinel)

Dans Les steppes de l’Asie centrale de Borodine interprété par les étudiants de La Sorbonne, on est embarqué dans une histoire à la campagne. Les violons et les flûtes du début font un accord très doux, je m’imagine avec un soleil à la campagne. Puis les accords sont plus forts : on a l’impression que quelque chose se passe alors on essaye de l’imaginer. C’est un très beau morceau qui nous fait voyager à travers la douce mélodie et les différents accords qui évoquent plusieurs actions. Il y’a des espèces de montagnes russes, c’est à dire que c’est tantôt calme et tantôt cela enchaîne avec des accords plus forts et plus graves. Lorsqu’il y a les accords plus graves et plus forts vers 3min 24 on a l’impression de découvrir un autre paysage, un nouveau pays… (Mle Gérôme)

Ce morceau de Borodine raconte la rencontre de deux caravanes : l’une est occidentale et l’autre est orientale. Chacun s’avance vers l’autre, jusqu’à se croiser et à se perdre dans l’horizon. A chacune correspond une mélodie différente. Le moment où les différents instruments jouent forte correspond au moment où les caravanes se croisent. Cet air est donc bien un air narratif, qui raconte une histoire. Il est désigné comme un « poème symphonique », ce qui désigne sa dimension narrative. (Mme Pinel) »

3) Soulignez ou surlignez les informations importantes.

* Voici le travail à réaliser pour le mercredi 5 mai :

1) Ecoutez Dans les steppes d’Asie centrale dans une autre interprétation, identifiez chacune des deux mélodies en relevant les temps et indiquez quelle mélodie correspond à la caravane occidentale et quelle mélodie correspond à la caravane arabe.

2) Cherchez un tableau imitatif sur le thème du Printemps et un tableau narratif sur les voyages exotiques et envoyez-les sur le groupe WhatsApp de la classe en précisant le peintre, le titre du tableau et sa date. Attention, vos images doivent être dans notre période, à savoir entre l’Antiquité et 1815 ! Les deux images peuvent appartenir à deux siècles différents.

* Pour rappel, certains élèves devaient passer un exposé les semaines passées ; sauf erreur de ma part, je n’ai toujours pas reçu leur fichier audio :

1) M. de Saint Mars devait me présenter l’analyse de l’œuvre qu’il avait choisie en début d’année ;

2) M. Ferrer devait me présenter l’analyse de l’œuvre qu’il a choisie en début d’année ;

3) M. Artru devait me présenter un exposé sur les cathédrales.M. de Saint Mars, M. Ferrer et M. Artru, je me vois obligée de signaler ces retards à votre professeure principale !